Pour mieux vivre ensemble

Campagne #FreeMoussa, 1 mois déjà .....

mercredi 27 janvier 2016 par admin

1 mois ……

Moussa Ibn Yacoub, membre de l’ONG musulmane Baraka City est emprisonné au Bangladesh depuis un mois pour « activités suspectes ».

Le jeune homme de 28 ans, originaire de Montreuil, s’était rendu au Bangladesh pour venir en aide à des réfugiés Rohingyas, une minorité musulmane venue de Birmanie, lorsqu’il a été arrêté le 22 décembre à un check-point et incarcéré dans des conditions « catastrophiques », selon l’ONG BarakaCity.

Le maire PCF de Montreuil, Patrice Bessac, a salué « un homme qui paie de sa liberté son engagement humanitaire » et pointé du doigt « un dossier qui, de l’avis de tous, est vide ».

Sa demande de libération sous caution avait été rejetée mi-janvier, une décision qualifié de « mascarade judiciaire » par l’avocat de l’association, Me Samim Bolaky. Et aujourd’hui, Moussa est toujours maintenu en détention.

Une pétition avait été mise en place sur le site de l’ONG qui a recueilli, jusqu’à aujourd’hui, plus de 435.000 signatures. Une importante campagne de soutien a rencontré un large écho sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #FreeMoussa.

Un compatriote Français est emprisonné au bout du monde au nom de motifs fallacieux et dans notre chère France, nul ne bouge du côté des politiques (sauf exception) et des représentants de la France à l’étranger et surtout au Bangladesh : Est-ce là le signe d’une citoyenneté française à géométrie variable ?!?

La mobilisation pour la libération de Moussa des geôles bengalis doit se renforcer et se poursuivre !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1102690

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d - JeSurfe France

     RSS fr RSSE. Sujets de Société   ?

Creative Commons License